Lucie était mère de quatre enfants de moins de douze ans et, comme la plupart des mères, elle cherchait toujours des moyens de garder ses enfants en bonne santé. À l’occasion d’Halloween, il y avait une abondance de bonbons dans toute la maison. Lucie voulait éviter que ses enfants ne reçoivent le même message que celui qu’elle avait reçu lorsqu’elle était plus jeune : il ne faut pas manger trop de sucre car cela fait grossir. Cependant, Lucie n’en était qu’au début de son voyage vers l’acceptation de soi et l’alimentation intuitive. Avoir toutes ces sucreries qui étaient interdites dans le passé et qui apportent beaucoup de culpabilité est une grande épreuve. Cependant, elle était déterminée à ne pas retomber dans les mêmes schémas de restrictions et de compulsions.

Lucie a décidé que la meilleure façon de faire face à tous les bonbons d’Halloween dans la maison était de les manger elle-même, selon ses envies. Elle voulait montrer à ses enfants qu’il n’y avait pas de mal à aimer les sucreries et qu’ils n’avaient pas à se sentir coupables. Lucie a également décidé d’être plus attentif à la façon dont elle parlait de son propre corps et de la nourriture devant ses enfants. Elle ne voulait pas qu’ils grandissent en pensant qu’ils devaient avoir une certaine taille ou un certain poids pour être heureux et réussir dans la vie. Lucie a entrepris un voyage pour trouver la paix avec la nourriture et son corps, et elle voulait que ses enfants soient heureux et sain aussi.

L’expérience de Lucie est un excellent exemple de la façon de gérer les bonbons d’Halloween à la maison sans tomber dans des schémas de restriction et de compulsion. Si vous vous trouvez dans une situation similaire, rappelez-vous que c’est normal d’aimer les bonbons et que vous n’avez pas à vous sentir coupable. Soyez plus attentif à votre façon de parler sur votre propre corps et votre alimentation devant les enfants, et essayez de montrer l’exemple. En donnant l’exemple d’une relation saine avec la nourriture et votre corps, vous pouvez aider vos enfants à développer une relation saine avec la nourriture et leur corps également.

Alors… Bon appétit!